peinture sur bois professionnel

La peinture sur bois est une tâche qui est parfois mystérieuse pour ceux qui ne savent pas s’y prendre. Pourtant les professionnels qui pratiquent cette activité n’ont rien de mystérieux. Il suffit simplement de connaître et appliquer certaines étapes clés afin de garder la tête haute. Voici donc ces étapes et comment le faire en toute sérénité.

Bien choisir les outils et équipements de protection individuelle.

Si vous comptez effectuer des travaux de peinture sur bois sur n’importe quel genre de support, il fut absolument avoir les outils adéquats ainsi que les équipements de protection sur vous.

Il existe plusieurs matériels et outils de peinture à savoir l’éponge, la spatule, l’aspirateur, le savon noir, les pinceaux, le rouleau, la pâte à bois, l’eau, la laine d’acier en différents grains (gros, moyen et petit) ou le papier de verre, le bac ou le sceau à peinture, la peinture proprement dite, la couche de fond ou l’apprêt, le vernis pour la finition,…Equipez vous des EPI composés de gants, de masques, de combinaison, de lunettes et d’un torchon pour de courts nettoyages de temps à autre que vous mettez la peinture sur bois.

Bien poncer et dépoussiérer le support.

Le dépoussiérage ainsi que le ponçage dépendent du bois (ancien, brut, vernis, ciré, écaillée ou abîmé,…). Chaque bois à une manière précise d’être préparé et renseignez-vous autant que possible sur la nature de votre bois et les astuces spécifiques à chaque bois. Par exemple pour le bois en vernis, il faut d’abord enlever la poussière puis laver avec de l’eau la surface en vous servant d’une éponge ou d’une brosse.

Poncer le bois, c’est le lisser avec plusieurs types de grains. Pour éclater le vernis et la couche, un grain de type 40 suffit mais pour poncer la porte ou un meuble donné, il faut absolument un grain de type 80 ou 100. Le grain de taille supérieure à 100 permet de lisser la surface du support sur lequel vous désirez mettre la peinture sur bois. Evitez de poncer très durement sur le bois afin de ne pas causer des dommages ou de créer à des endroits des disparités.

Peinture sur bois : rebouchage et application.

Après la préparation, bouchez les imperfections (fissures ou trous) constatées sur le support avec une pâte à bois. Munissez-vous de votre spatule pour le faire. A chaque étape il faut sécher suffisamment le bois ou le support sur lequel vous travaillez. Cette technique facilite l’adhérence ultérieure de la peinture.

Au moment de passer à la peinture sur bois proprement dite, mettez une sous-couche pour obtenir un couleur proche de la peinture et laissez encore sécher très bien. Enfin, quand la partie la plus amusante arrive, utilisez le pinceau si le support est petit ; un rouleau pour un grand ou large support et si vous voulez aller plus vite, optez pour un pistolet à peinture sur bois. Mettez la peinture de votre goût et le vernis pour une belle finition.