salon de massage à Paris

Vous souhaitez ouvrir votre propre salon de massage ? Il faut dire que ce marché est en pleine expansion malgré le fait que la concurrence est rude. En effet, le nombre d’institut de bien-être de ce type connait une forte hausse. Mais comment créer votre salon et réussir dans ce métier ? Voici quelques conseils utiles.

Certaines choses à connaitre

Pour ouvrir votre salon de massage à Paris, vous devez respecter quelques normes. On cite tout particulièrement les normes de sécurité. Le local où vous exercez votre activité doit absolument être muni de dispositifs de sécurité au cas d’un incendie. A part cela, il doit être propre pour ne pas nuire aux santés de vos éventuels clients. En outre, vous ne devez en aucun cas associer votre activité à des soins médicaux. Gardez toujours à l’esprit que vous faites du modelage. Le massage est une profession dédiée aux kinésithérapeutes. Enfin, vous devez savoir qu’il est obligatoire de faire connaitre votre activité au sein de la Chambre des métiers.

La nécessité de suivre une formation à Paris

En France, le métier de masseur est non réglementé. En d’autres termes, vous pouvez l’exercer librement, et cela sans avoir besoin d’un diplôme  ou d’une formation spécifique. Toutefois, avant même d’envisager de s’installer, il est vivement recommandé de suivre des formations dans ce domaine. Les clients seront beaucoup plus séduits par vos prestations, en sachant que vous avez des connaissances solides en la matière. En d’autres termes, vous gagnerez plus en crédibilité. En plus, vous pourrez fournir au mieux des services de qualité. En France, on distingue de nombreuses écoles destinées à apprendre cette discipline. Comme il existe plusieurs types de massage, certains de ces établissements se focalisent sur une technique particulière. C’est ainsi que l’on a des individus se spécialisant sur le massage californien ou suédois. D’autres encore se forment pour être masseuses naturistes à Paris.

L’étude de marché, une étape incontournable

Avant de lancer tout projet, il est toujours nécessaire de réaliser une étude de marché. C’est donc la première phase que vous devez franchir. Tout d’abord, repérez tous les concurrents installés dans la région où vous souhaitez vous implanter. L’idéal est d’être le seul à pratiquer cette profession dans une zone géographique bien déterminée. Toutefois, dans ce cas-là, il faut chercher à savoir si l’absence de concurrents dans la zone en question est due à un non-intérêt de la population pour le service. Il ne serait pas sage de s’y implanter dans cette situation. Par contre, si vous avez de nombreux concurrents, faites une petite enquête pour savoir ce qu’ils ont et ce qu’ils n’ont pas. Proposez des prestations qu’aucun d’eux ne fournit. A part cela, informez-vous sur ce que les clients apprécient le plus dans les établissements concurrents. Cela vous orientera sur les soins que vous devez absolument prodiguer. Si vous constatez que le projet est réalisable et rentable, continuez par effectuer les démarches administratives pour l’ouverture du salon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *